Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui? Quoi? Comment?

  • : Le blog de Céline Faujour
  • Le blog de Céline Faujour
  • : Voici la boite de mes bidouilles et de mes gros cailloux (cf à la petite lecture)
  • Contact

Un peu de moi....

Mon souhait est de partager, d'échanger, d'évoluer, de grandir encore et toujours dans le respect de chacun, de faire des découvertes, d'apprendre des autres, de créer des nouvelles choses pour les partager ensuite, de partager mes bidouilles et mes objets, d'échanger sur "Mes gros cailloux ".

N'hésitez pas à laisser un commentaire et à vous inscrire à ma "newsletters"

 

  Amicalement

Céline

N'hésitez pas à écrire dans...

Mon carnet de copines - Cliquez sur l'Image pour la fermer

Je participe !

etiquettejeparticipemarieclaire

4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 09:40

mars 2010 022 

J'ai hésité à faire cet article car je trouve cela un peu trop personnel à mon goût pour être mis en ligne, mais je me suis trouvée tellement perdue, tellement en douleur, tellement désemparée, avec un bébé malheureux, que j'ai envie de faire partager cela pour celles à qui cela pourrait arriver ... !

 

Alors voici la grève de la tétée d'Annaëlle

 

Vendredi 26 février 2010

 

Après une nuit remplie de tétée, Annaëlle (10 mois) a refusé le sein le matin au petit déjeuner. Cela ne m'interpelle pas vu les nombreuses tétées qu'elle a fait cette nuit ! Le midi, toujours pas. Elle est grognon, est-ce les dents? Son otite?..

Pour le gouter, nous allons chez des amis, toujours pas de tétée. Mais je sais qu'à l'extérieur Annaëlle est attirée par tout ce qui se passe et à tendance à être moins attirer par le sein. La journée continue et vendredi soir : pas une seule goutte dans sa bouche, elle refuse le sein, se détourne et pleure! Alors là je trouves que cela dure trop longtemps !! et je commence à avoir un début d'engorgement. Mes seins sont douloureux rouges, comme lors d'un début d'allaitement.

Et là je pense à une grève de tétée, mais j'attends avant d'en être sure.

 

La nuit fut terrrible, elle a pleuré de nombreuses fois mais ne voulait pas téter. Habituellement elle avait encore une tétée la nuit, mais là elle ne se rendort pas sans cette tétée et hurle.

Samedi matin, après une nuit douloureuse, je cours à la pharmacie : bébé ne téte plus = pas de stimulation = risque de baisse de lait = je cours louer un tire lait electrique et je fais qq km afin d'avoir la marque que je souhaite, celle qui ne va pas me faire souffrir et va être efficace !

 

Le week end est difficile, d'autant plus que nous fetons les 6 ans de notre ainé Hugo. Mon coeur est en berne, mais le week end passe... et Annaëlle, pleure, réclame les bras +++, ne dors pas la nuit...

Je suis stressée, mon reflexe d'ejection est un peu bloqué, j'ai beaucoup de mal à tirer mon lait. Je tente de me détendre...

 

Dimanche soir, je craque, je n'en peux plus de me contenir, de faire mine, je vais pleurer toute ma douleur, mon impuissance. Je me sents rejetais (meme si je sais bien qu'elle veut me faire passer un message ) et j'ai peur que mon allaitement de mon dernier enfant ce termine ainsi. AH CA NON !!!!

 

Alors j'analyse la situation et reprends ce que je sais de ces fameuses grèves de tétées :

  • elle m'a mordu une fois et j'ai réagi : oui

  • elle a passé un cap d'autonomie et grandie : oui

  • elle a une otite depuis mercredi : oui

  • je suis fatiguée car les vacances avec les 3 petits ont été exténuantes : oui !!!!

  • changement odeur : non

  • Elle est malheureuse, réclame les bras mais refus le sein : oui...

 

Bon c'est bien une grève... Alors j'applique à la lettre les informations et conseil pour gérer cette situation très stressante:

  • le cododo

  • le portage +++ toute la journée

  • changer les positions

  • ne pas l'affamer

  • tenter les téter noctures

  • le peau à peau

  • les bains

  • la stimulation par tire lait

  • lui donner mon lait au verre

je relis mes livres de la LLL + je vais sur le site de Jasques Newman. J'interpelle mes amies au cas où elles auraient des idées !

 

Lundi : rendez vous avec une amie sage femme qui m'a remonté le moral + rdv pour Annaëlle chez le medecin : antibiotique car l'otite s'est aggravée ! Résultat la nuit est atroce car elle pleure +++ C'est assez perturbant de voir son bébé mal , qui souffre et de se sentir si impuissant. Je suis perdue.... mais je tente de garder confiance.

 

Mardi : coconning a la maison : les 2 grands sont à l'école et à la cantine. Je fais une sieste en même temps d'Annaëlle, je tire mon lait, prend des bains.

 

Mercredi toujours rien. Je doute, est ce que cela va s'arrêter ainsi??

Je n'ai meme pas profiter des dernières tétées, je trouve cela si soudain. Mon projet d'allaitement était un peu différent de ce qui se passe et je trouve cela très difficile à gérer coté émotion.

 

Jeudi : La gastro arrive à la maison.... plus de tétée, mais des vomissements. Heureusement elle prend bien mon lait au verre, cela me rassure un peu, meme si j'aimerai tant lui donner une bonne tétée et qu'elle s'endorme plaisiblement à mon sein !

Elle refuse de téter pour se réconforter.. dur dur pour nous 2.(et pour les 2 autres enfants qui me voient mal ++ et mon amour de conjoint, qui est là) Je suis donc retournée chez le médecin car Annaëlle a une gastro !! Après le rendez vous, je vais me mettre à tirer mon lait quand je la vois s'agiter a la vue de mon sein, je lui propose et MIRACLE : ELLE TETE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Alors la je la regarde, je la contemple, j'en profites pleinement.

Le midi elle mange de la semoule avec mon lait, puis le veut plus téter.

Au gouter, elle tete à nouveau !!!

Je ne veux pas vendre pas la peau de l'ours, mais je crois que nous sommes sur la bonne voie... !!!

Par contre je ne sais plus trop quand tirer mon lait car j'ai peur qu'elle tete juste après et du coup elle ne soit pas satisfaite car meme si la production de lait se fait en permanence, j'ai peur que cela ne vienne pas aussi vite qu'elle le souhaite mais bon...

 

Et puis... une tétée le midi et une au gouter, puis rien !!!

 

Le soir nous avions notre premier atelier « Faber et Mazlish » sur le thème de la fratrie. Je suis stressée, mais j'y vais quand même : heureusement c'est ma mère qui garde nos 3 poussins. Mais maman poule s'en va, très mal, très stressée!

 

Vendredi : Ce que je craignais arrive : plus de tétée à nouveau. Alors je continue : toujours les mêmes conditions, je persévère, j'ai vraiment envie que cela redevienne comme avant. Je stimule +++ je fais du peau à peau je me ballade toute la journée en écharpe mais pas facile d'être dénudée en écharpe pour sortir par ce temps! Annaëlle pleure un peu moins...2 bains par jour, mais pas de tétée...

Je lis un témoignage dans l'art de l'allaitement sur le fait du peau à peau à la piscine : alors direction piscine : BILAN TOUJOURS PAS DE TETEE !!

Il y avait eu 2 tétées jeudi dernier et je pensais que cela allait se remettre en route doucement, mais PLUS RIEN !!

J'ai continué tous ce que j'avais fait et puis un autre témoignage (LLL) m'a mis sur une piste : on proposait de prendre un bain sans proposer le sein et de voir le comportement de l'enfant. Du coup, ayant des rideaux sur les fenêtres de ma maison... (quel rapport???... vous allez voir) et bien j'ai décidé de me promener les seins nus ! En fait dès que je "sortais mon sein" Annaëlle réagissait. Du coup je l'ai porté, préparé le repas et toutes les autres choses avec les seins visibles. Elle était intriguée... elle les regardait, me regardait, ne disait rien.

Ensuite 2ième étape pouvoir la mettre en "position" allaitement sans qu'elle montre trop fortement son désaccord (meme les changements de position n'avaient pas donnés grand chose). Du coup j'ai dansé et chanté avec elle en position d'allaitement (madone), au début elle a un peu pleuré et je l'ai fait tourné et elle a rit, j'ai continué à danser. Elle  s'est blottie contre moi avec son pouce... je l'ai laissé, j'avais toujours la poitrine dénudé et seule elle s'est mise à téter ! à 9h, à 11h, à 15h, à 16h30, à 18h30, j'ai procédé de la même facon en chantant, dansant en la mettant dans la position madone sans lui proposer le sein et à chaque fois elle a tétée seule ! à 20h j'ai réussi à lui donner comme avant :  assise!

INCROYABLE et là je peux vous assurer que j'ai profité pleinement de toutes les tétées !!!!!!!!!!

Et ce matin,énorme tétée au lit assise ! LE PIED

En plus elle est super en forme, elle sourit, va se promener à 4 pattes, meuble. Tout le monde est super détendu.

Je pense que là c'est la fin, elle a un sourire comme une banane !! (et moi aussi !)



12 JOURS DE GREVE ... J'avais lu 1 à 4 jours... !

 

Lire la suite

Partager cet article

Repost 0
Published by Céline Faujour - dans L'allaitement Maternel
commenter cet article

commentaires

Marie 29/05/2012 09:01

merci pour ce partage ...

Lilie 28/09/2010 00:22


Et si on pouvait réunir chaque personne qui ont les mêmes convictions dans un petit village ...
Maternage, éducation et parentalité alternative ...
Le rêve non ?
Alors, rêvons et même si ce n'est que derrière un écran partageons sans jugement sur la petite communauté du village des calinours
rejoins nous vite ici => http://calinours.forumsfamille.com


Céline Faujour 28/09/2010 15:33



je vais aller y faire un tour


@ bientot et merci pour ta visite



hatouvou 10/06/2010 14:04


et bien tu es tenaces et courageuse moi jai pas fait lent feu 6jours ;) et jai arreté trop trop fatigué jen pouvais plus :( alors bravo a toi


Céline Faujour 11/06/2010 11:22



j'ai bien été soutenue par des amies formées en allaitement et par des associations de mères bénévoles qui connaissent bien le sujet. C'est ma dernière est j'ai vraiment envie de l'allaiter le
plus longtemps possible !!!


Elle va avoir 14 mois et je l'allaite toujours pour notre plus grand bonheur !